Quatre Clans, quatre espèces, mais une seule croyance...
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Ce forum est mis à l'arrêt, nous l'avons totalement refait. Je vous en prie, rejoignez-nous de nouveau à cette adresse ! Nous vous attendons avec impatience ! -> http://guerredesclansrpg2.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Sentiments Confus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rubis Noir
Admin' folle et Lieutenante du Clan du Renard
avatar

Messages : 481
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 16
Localisation : Trouve-moi !!

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 16 lunes
Mentor/Apprenti:: Nuage de Feuilles
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Sentiments Confus   Mer 12 Juin 2013 - 10:02

Un amour imaginaire peut-il terrasser la plus forte des amitiés ?


    Il existe depuis bien des générations, en parallèle aux Clan du Tonnerre, de la Rivière, du Vent et de l'Ombre, Quatre autres clans vivant à l'autre bout du monde et dont personne à part eux-même ne connait l'existence. Le Clan du Feu, de l'Eau, de l'Air et de la Terre vivent en paix jusqu'au jour où un étrange message envoyé à toutes les tribus sauf celle de l'Air font se poser des questions. Mais la routine des quatre clans emportent sur la vague inquiétude de ces paroles, et vite personne n'y pense plus, puisque rien ne change. Cependant, se pourrait-il que le danger se niche tout près, juste sous leur nez ? Et s'il était invisible ? Et s'il n'était finalement pas... dangereux ?

    Voici l'histoire d'une amitié trahie... Deux histoires parallèles mais liées


Personnages Principaux :

Nuage de Pollen/Doux Pollen : Jolie petite chatte menue au poil long, noir avec un peu de blanc, et aux yeux jaune-dorés. Apprentie-guerrière du clan de l'Air.
Rêve Blanc : Chat blanc immaculé au pelage duveteux et aux yeux vairons bleu et vert. Meilleur ami de Nuage de Pollen.
Petit Orage/Nuage de Lune/Orage Lunaire : Petit chat blanc à la queue rousse tigré, à l'oreille [droite] rousse et aux pattes légèrement grises vers le bout.

Personnages :
CLAN DE L'AIR :
Chef Étoile de Chêne : Chat brun clair tacheté aux yeux vert.
Lieutenant Nuit sans Lune : Imposant chat noir au poitrail blanc et aux yeux bleus.
Guérisseur Rêve Blanc : Chat blanc immaculé aux yeux vairons vert et bleu.
Guerriers :
Feuille Écarlate > Apprentie : Nuage de Pollen
Nid D'abeilles : Chat qui s'est fait piquer par des abeilles et en a maintenant la phobie pure.
Croc Gris > Apprentie : Nuage de Lilas
Cœur de Violette : Chatte aux yeux indigo (presque violet)
Geai Bleu > Apprenti : Nuage d'Astre
Pelage Tigré : Chatte tigrée aux yeux vert clair
Patte de Lucioles : Chat blanc aux extrémités grises et aux yeux jaune pâle. Père de Petite Paquerette et Patte Bleutée
Pelage de Citron : Chat blanc aux extrémités grises et aux ambrés (jaune vert). Père de Petite Mirabelle, Petite Prune et Petit Orage, Frère de Patte de Lucioles.
Reine Belle des Neiges : Chatte blanche aux yeux bleu foncé. Mère de Petite Pâquerette et Patte Bleuté, mais s'occupe aussi de Patte de Mirabelle, Petit Orage et Petite Prune (leur mère étant défunte et Belle des Neiges ayant trop de lait pour ses deux chatons.)
Chatons :
Petite Paquerette : Petite Chatte blanche aux oreilles grises et aux yeux jaune
Patte Bleutée : Chat blanc à la queue grise et aux yeux bleu-eau
Petite Prune : Chatte rousse à petites taches blanches et aux yeux vert.
Petite Mirabelle : Chatte blanche aux grandes taches roux clair et aux yeux orange-jaune.
Petit Orage : Chat blanc à la queue rousse tigré, à l'oreille [droite] rousse également et aux pattes légèrement grises vert le bout.


Prologue (5 lunes auparavant)
La lumière de la lune illuminait la clairière, mais aucune couleur n'en sortait. Le rocher, au milieu du camp, n'arborait lui aussi qu'un gris clair sans vie. Dessus se dressait un matou imposant au regard d'un vert profond qui se penchait vers un chaton blanc au poil long et doux comme une plume. Ses yeux vairons bleu ciel et vert forêt regardaient le meneur avec détermination. Quand ce dernier pris la parole, Le chaton agita la queue pour lui faire comprendre qu'il avait quelque chose à dire. Le Grand Chat s'arrêta, irrité. Le chaton fit deux pas en avant, puis annonça soudain:
- Je veux devenir Apprenti Guérisseur ! Touts les yeux se tournèrent vers lui d'un air surpris. Saule Pleureur, acceptes-tu de me prendre en tant qu'apprenti ?
Un matou brun, assis au premier rang, se leva et lança un regard à son chef. Celui ci répondit avec calme.
- Saule Pleureur, Si tu le souhaites, Petit Rêve le souhaite (Le chat brun tigré acquiesça), Alors ce chaton se nommera désormais Nuage de Rêve sous le titre d'Apprenti Guérisseur; Saule Pleureur sera désormais son mentor. Ce soir, nos deux compagnons devrons se rendre à l'Arbre de Lune afin d'accomplir le rituel.
Le chaton blanc remercia le meneur et se tourna vers son nouveau mentor. Tout les deux sourirent, mais une petite boule de poils noir et blanche attira l'attention de l'apprenti : 
- Oh, comme elle va me manquer, elle dans la pouponnière et moi dans ma tanière d'Apprenti Guérisseur... Au revoir, Patte de Pollen...
***
- Chères compagnons du Clan des Etoiles, je vous ai proposé de nous réunir en cet endroit pour vous parler d'une chose importante.
Dans la clairière, Une dizaine de félins au pelage étoilé s'étaient éparpillé, puis assis. Ils écoutaient attentivement le matou qui avait pris la parole.
- Cela fait maintenant deux lunes que l'élue est née. Elle va bien, mais un imprévu s'est présenté. Un autre a pris sa place.
Les chats échangèrent des regards entre eux.
- Comment cela a-t-il pu se passer ? Cette voix, forte mais douce, provenait d'une chatte installée au fond de la clairière. À côté d'elle se trouvait un guerrier aux muscles saillants et au poil luisant.
- Peut importe comment cela s'est-il produit, entonna le matou au milieu de la combe. Nous avions décrété que l'élue serait guérisseuse, Alors, nous ferons tout pour qu'elle soit guérisseuse.

(Récemment)
Le clair de lune faisait briller le pelage des quatre félins qui escaladaient la montagne. La nuit était sombre, sans lune et faiblement éclairée par la toison argentée. Au sommet du pic rocheux, se trouvait un grand arbre aux racines noueuses et aux branches basses. On aurait dit que la lueur des étoiles se reflétait dans chacune de ses moindre feuilles, qu'une étrange lumière en sortait. Les quatre silhouettes agiles montèrent dessus et s'approprièrent chacun une branche. Ils attendirent longtemps que la lune sorte enfin des nuages et se couchèrent calmement en fermant les yeux et en touchant du bout du museau l'écorce dure du tronc. À ce moment, un des chats, qui semblait être gris-bleu, sombra dans d'étranges rêves. Il était dans une grande prairie, exposé à touts les vents et surement haut dans la montagne. Une voix l'appela. Le chat tendit l'oreille, plus attentif à présent. L'appel retentit une deuxième fois, sans qu'il puisse en déterminer l'origine. Mais la voix lui dit:
Gare aux chats autour de toi. L'un d'eux peut sembler vulnérable alors qu'il est très dangereux.
Mais de quoi voulait-il parler ? Fallait-il ne plus faire confiance aux autres clans ? Le chat gris se réveilla en ouvrant les paupières d'un coup. Le chat assis sur une fine branche, dont le pelage était blanc, était le seul à être déjà réveillé. Les autres se réveillèrent en même temps que le gris. 
Sur le chemin du retour, les chats, hormis le blanc, discutèrent sur le rêve qu'ils avaient fait. En restant prudents, ils avaient remarqué qu'ils avait reçu la même prophétie. Mais l'animal blanc, lui, affirma qu'il n'avait rêvé de rien de très intéressant. 
Pourquoi les guerriers de jadis n'ont-il pas prévenus le Clan de l'Air ? Se demandait le félin gris. Pourtant, les quatre clans se devaient d'avoir l'information par égalité de prévenance pour un éventuel danger. Cela voulait-il dire que la menace venait du clan de l'Air lui-même ?
[Bon, désolé, prologue un peu court, mais ce n'est qu'une sorte de résumé]

Chapitre 1:
Tout était blanc. Les couleurs semblaient cachées par le brouillard et la lune et les étoiles dégageaient une lueur sans vie. Au pied d'un grand arbre se dessinaient les silhouettes de cinq félin. Le plus petit, qui était immaculé et dont seule la couleur bleue et verte de ses yeux se détachaient du blanc habituel, se dressait devant un autre chat bien plus grand et sage que lui, plein de fierté. Le félin brun tigré qui se tenait devant lui semblait réciter un rituel très important. Mais on n'entendait rien. Jusqu'à ce que le matou brun prononce:
Selon la volonté du clan des étoiles, à présent, tu te nommera Rêve Blanc. Ton nom fera honneur à ta fourrure de Neige et à ton esprit qui semble fait de brume. Les trois autre chats, autour d'eux, répétaient "Rêve Blanc, Rêve Blanc !" Comme l'auraient fait des guerriers de clan, mais d'une voix plus douce cette fois-ci. Puis, tout à coup, la blancheur de son rêve s'estompa pour laisser place à des yeux d'un jaune-doré pétillant et un grand sourire bordé de longs poils noirs. Nuage de Pollen...
Rêve Blanc se leva d'un bond lorsqu'il entendit son nom. Dans le ciel, le soleil semblait briller de milles feux, bien au milieu du ciel. Devant lui se trouvait Patte de Lumière, un guerrier qu'il trouvait calme dans le quotidien malgré l'immense assurance qu'il prenait lorsqu'il terrassait un ennemi en pleine bataille.
- Rêve Blanc, ça fait des heures que tu dors. Feuille Écarlate s'est coupé un coussinet sur une roche pointue, Annonça-t-il posément.
Le nouveau venu était un petit chat au pelage gris clair tigré d'un gris un peu plus foncé. Il était rapide et agile mais ses techniques de combats étaient bien meilleures que ses techniques de chasse.
-J'arrive ! Répondit le guérisseur.
Les plantes et les baies qui servaient à guérir le Clan se trouvaient dans un vieux terrier de Lapin abandonné. Pas plus d'un chat pouvait s'y faufiler, mais au fond du trou, une toute petite caverne se formait et les remèdes y était alignées contre le mur. Rêve Blanc descendit, le pelage frôlant la paroi. Il prit un ballot d'herbes qu'il commença à mâcher en remontant. Patte de Lumière n'avait pas bougé d'un poil; Le jeune guérisseur passa devant lui en lui faisant un signe de la queue, et les deux chats se dirigèrent vers la tanière des guerriers. Lorsqu'il vit le Guerrier roux foncé se lécher la patte à grand coup, Rêve Blanc remarqua la quantité de sang qui perlait. En le voyant arriver, le chat en face de lui leva sur lui ses yeux ambré-vert, qui luisaient toujours de cette petite lueur amicale. Feuille Écarlate était un guerrier expérimenté, assez vieux. C'était un très bon chasseur : Rapide malgré son manque de force au combat, Il trouvait toujours un moyen de rapporter plusieurs prises quand il sortait chasser ou tout simplement se promener. Il lui arrivait même d'en rapporter de patrouille. De plus, sa loyauté envers le clan était infaillible. Peut-être que s'il avait été moins ronchon, il se serait fait plus d'amis dans le clan !
- J'était parti à la chasse au lapin, quand je me suis trop approché des roches qui montent au sommet de la montagne. À cet endroit-là, Il y a une étrange pierre très coupante. Je crois que c'est de l'ardoise. J'ai voulu continuer ma course contre ce lapin dodu  - si seulement je l'avais eu ! - quand je me suis écorché la patte. Ça me fait un mal de chien !
Rêve Blanc hocha la tête distraitement en examinant le coussinet en sang. Il appliqua le filet de toiles d’araignées qu'il avait enroulé autour de sa patte sur celle du chat roux flamme. Ensuite, il finit de mâcher son cataplasme et l'appliqua délicatement sur le coussinet. À ce moment, Nuage de Pollen déboula près d'eux.
- On y va ? Demanda-t-elle, pleine d'enthousiasme. 
Mais quand elle vit la patte blessée du matou, elle se renfrogna.
- Feuille Écarlate s'est blessé la patte, Expliqua Rêve Blanc. Si tu veux, je peux demander à un guerrier libre de s'occuper de ton entraînement aujourd'hui.
À ces mots, le guerrier roux le remercia d'un coup de tête, penaud.
Il se sent coupable parce qu'il avait promis à son apprentie de s'entraîner au combat aujourd'hui, pensa le jeune chat blanc. 
Il s'assura que le cataplasme tiendrait puis partit vers Nuit sans Lune, leur lieutenant. Celui-ci était un imposant chat brun-gris tigré de noir et aux yeux bleu-gris. Il était quelque peu ambitieux et n'avait peur de rien, mais Rêve Blanc avait toujours senti que sous son coeur à l'apparence de pierre se nichait un petit nuage de douceur qui lui donnait la raison.
- Bonjour, Nuit sans Lune. J'aimerais te poser une question concernant Nuage de Pollen. Son mentor s'est coupé le coussinet et il lui avait promis de l'entraîner. Un autre Guerrier pourrait-il se charger d'elle ? 
Le lieutenant lui rendit son salut avec politesse, puis passa en revue le camp. Il finit par soupirer.
- Je suis navré. Entre les guerriers partis en patrouilles, ceux rentrés se reposer de la patrouille de nuit, et les guerriers chargés de garder le camp, il ne reste plus grand monde...
Rêve Blanc, déçu, hocha la tête puis repartit vers le centre du camp en se demandant comment allait-il faire. Il aurait bien voulu emmener lui-même l'apprentie histoire d'au moins lui apprendre les techniques de défenses de base qu'on enseignait aux apprenti-guérisseurs, mais il était le seul soigneur du clan et il ne pouvait pas le laisser comme ça de peur que n'importe quel danger puisse surgir. Puis il pensa à Flamme Écarlate. Le guerrier l'avait une fois aidé à soigner le clan après une bataille où il n'avait pas trop blessé. Il connaissait donc quelques plantes et leurs effet, et savait comment les appliquer ou les mélanger. Rêve Blanc se dirigea vers lui et lui proposa :
- Tu peux marcher ? Ça te dérangerais de t'assurer de la santé du clan pendant que j'emmène Nuage de Pollen ?
Le guerrier se redressa sur ses trois patte valides et hocha la tête.
- D'accord. Je me rappelle seulement de quelques plantes, mais ça devrais faire l'affaire...
- Je te fais confiance, lui répondit le guérisseur.
Alors il se redirigea vers l'apprentie et l'emmena hors du camp. Déjà quand elle était petite, la chatonne et le guérisseur s'entendaient bien. Il n'avait pas un si gros écart d'âge, après tout : Il était devenu guérisseur très jeune, et il était à présent âgé de onze lunes tandis que Nuage de Pollen en avait sept. Rêve Blanc, qui avait trouvé beaucoup de charme et de gentillesse chez la jeune chatte, se dit qu'ils pourrait très bien devenir de très bon amis. Ils avaient les mêmes goûts, rigolaient ensemble et sympathisaient de plus en plus en fonction que le temps passait. Il se rapprochaient, c'était bon signe. L'amitié est un compagnon qui vous soutient partout, et quoi que l'on puisse faire.
Il n'espérait qu'une chose : Que cette amitié ne se transforme pas en un autre sentiment, un sentiment qu'il n'aurait jamais le droit d'éprouver.

Chapitre 2:
- Rivière de Feu !!!
Encore le même cri, encore le même cauchemar et encore les mêmes souvenirs.
Elle était couchée à l'entrée de la pouponnière, aux côtés de Belle des Neiges. Les cinq chatons jouaient ensemble sans savoir s'arrêter. L'un deux ne faisait pas partie de la "bataille" dans leur jeu. Il observait distraitement.
- Tu ne joue pas, Petit Orage ? demanda doucement la reine blanche.
- Non, j'aime pas me battre, répondit le chaton pourtant plein d'entrain.
- C'est nul ! gémit une chatte rousse avec de petites taches blanches. Tu deviendra jamais guerrier comme ça ! T'es qu'une mauviette !
Un chaton blanc à la queue grise, un peu plus jeune, ricana.
- Je veux devenir guérisseur ! rétorqua Petit Orage si brutalement que les deux autres chatons s'arrêtèrent et le dévisagèrent.
- Mais y'en a déjà un ! répliqua une minuscule chatte blanche aux oreilles grises, qui avait renversé une autre blanche et rousse clair.
- Arrêtez de vous chamailler. S'il le souhaite, Petit Orage pourra devenir son apprenti et l'assister une fois sa formation terminée.
Le jeune chat blanc à la queue rousse et aux pattes grises hocha la tête, fier de son coup.

La reine rousse l'avait depuis suivi dans son rêve de devenir le plus grand guérisseur. Elle était fière de ses trois chatons et leur portait un amour grandissant.
Mais comment était-elle morte ? Et pourquoi aucun chats, parmi ces cieux, ne voulaient le lui dire ?
Elle se réveilla tant bien que mal dans sa "tanière". Elle s'étira en soupirant, et longea un étrange ruisseau qui semblait ne pas avoir été là la veille. Une jeune chatte crème et blanche s'approcha d'elle.
- Bonjour ! Tu as bien dormi ?
- Pas vraiment.
- Tu penses toujours à tes chatons ?
La chatte parlait d'une voix calme et douce; l'ancienne reine acquiesça.
- Et toi, quelque chose te tracasse ?
- Toujours la même chose, tu le sais bien. Je me demande pourquoi nos camarades étoilés veulent absolument que cette apprentie du clan du vent devienne guérisseuse. On dirait une sorte de message caché, auquel il faut lire entre les lignes, et la vérité me semble bien loin...
La mère rousse pensa à Petit Orage. Elle l'avait toujours imaginé comme apprenti guérisseur, servant le clan comme il l'aimait et le rendant heureux. Seulement, le jour de son baptême, si il l'annonçait devant tout ses compagnons en exprimant ses désirs, et que Le clan des étoiles voulait qu'une autre apprentie prenne cette place, il y aurait opposition.
Oh non ! Personne n'interdira à Petit Orage de devenir apprenti-guérisseur ! Lui le veut, Nuage de Pollen n'acceptera jamais ! jamais !!
Enragée, La chatte rousse donna congé à son amie et fit les cent pas en trottinant. Comment pouvait-elle convaincre les étoiles de changer d'avis ? C'était impossible. Alors, il faudrait trouver quelque chose qui obligerait le clan à nommer son fils apprenti guérisseur...
Derrière elle, La chatte couleur crème était revenue. Elle semblait avoir lu dans les pensées de la reine rousse. Elle s'approcha de son oreille et lui souffla d'une voix à peine perceptible :
- Rappelle toi, Rivière de Feu, que tu appartiens au clan des étoiles, désormais. Tu as le pouvoir de produire des événements. N'importe quel événement. Alors, qui que nos congénères aient désigné pour ce poste, tu peux changer la destinée de ton petit. Et parfois la destinée d'un seul fait la destinée d'un clan...
Rivière de Feu se retourna. Son amie Patte de Chevreuil arborait un grand sourire.
- Ce n'est qu'un conseil amical, ajouta-t-elle avant de s'enfoncer dans les bois étoilés.
La chatte rousse cligna des yeux. Elle était à peu près sur d'avoir compris le message de la jeune chatte, suite à ses pensées.
C'était absurde, mais il le fallait. Elle poussa un long soupir.
- Désolée, murmura-t-elle.
Puis elle se coucha et ferma les yeux, se concentra sur l'esprit de son fils.

Le soleil déclinait. Les oiseaux arrêtaient de chanter peu à peu, laissant la toute petite forêt réduite à un silence pesant. Nuage de Pollen et Rêve Blanc marchaient côte à côte sur le chemin du retour, tout les deux affamés par cette après midi "d'entraînement". Le guérisseur avait tenté d'éviter le sourire radieux de l'apprentie et de se concentrer sur les techniques de défenses qu'il connaissait, car il aurait été tout mou. Une étrange sensation l'avait envahi et de ce fait le moment passé avec son amie n'avait pas été de tout repos. Les pattes de la jeune chatte noire étaient fatiguées, cela se voyait. Ils avait fait du bon boulot, Rêve Blanc en était certain. Il la regardait, perdu dans ses pensées, quand un cri strident retenti dans la direction opposée. Touts deux tournèrent la tête vers l'origine. On aurait dit un hurlement de félin...
- Allons voir ce que c'est ! Lança Nuage de Pollen, sans attendre sa réponse.
Il la suivit tant qu'il put, mais il lui semblait que des ailes avaient poussé sur la chatte. Quand il la rattrapa, elle dérapa sur le sol sec, emportée par sa course. Elle se penchait maintenant sur un petit corps. Son ami la rejoignit, inquiet.
Juste sous son nez, gisait le corps d'un chaton, inerte.
Rêve Blanc savait que c'était un chaton de son clan, car il l'avait déjà vu, mais ces derniers temps, entre les maladies passagères du clan, il ne se rappelait pas des noms de tout les chatons... Comment aurait-il pu ? C'était rare que les reine donnent des noms à leur petits. Généralement, ils se faisaient nommer pour la première fois en tant qu'apprenti par le chef. Mais comme la seule reine de la pouponnière en ce moment était Belle des Neiges, et qu'elle aimait toujours prendre des décisions seule, sa portée avait un nom. Et la portée de Rivière de Feu, reine défunte depuis peu, avaient reçu des noms en honneur à leur mère, même s'ils n'avaient aucun rapport avec. Donc, il était presque sûr que celui-ci appartenait à la portée des trois, mais son nom ?
- Rêve Blanc !
Nuage de Pollen agitait la queue, impatiente de recevoir des ordres.
Le chat blanc entreprit de donner un léger coup de museau sur le corps du petit chat, en vain. Il réessaya mais cette fois-ci, il appuya plus fort. La poitrine du chaton se soulevait doucement comme s'il dormait. Il entrouvrit les yeux, puis commença à les refermer.
- Aller, Petit Orage, murmura Nuage de Pollen.
Petit Orage .. Bien sûr, maintenant ça lui revenait. C'était le chaton plein d'entrain qui voulait devenir guérisseur, lui semblait-il. Ses yeux se rouvrirent et clignèrent. Il se redressa tant bien que mal, perdu.
- Il fait déjà nuit ? Demanda-t-il.
En effet, la lune commençait peu à peu à faire apparition.
- Oui. Que s'est-il passé, Petit Orage ? Dit doucement l'apprentie.
Il braqua un regard lointain sur elle, comme s'il voyait à travers.
- Je ... Je sais pas, bredouilla-t-il, tremblant.
- Pourquoi t'es-tu éloigné du camp ? Demanda à son tour Rêve Blanc.
Le jeune chat semblait n'avoir aucune blessure, on aurait dit qu'il s'était juste évanoui.
- Ben... Vous savez ..., commença Petit Orage, penaud. (Il baissa la tête.) Je veux devenir guérisseur... Et les autres ... Ils se moquent de moi ... Ils disent que j'suis pas capable de chasser et de me battre ... Alors ... J'ai voulu leur montrer que je pouvais très bien chasser tout seul...
Il se recroquevilla sur lui-même.
- Désolé !!
Les deux amis se regardèrent.
- Tu n'a rien ?
- Non..
- Viens, on rentre au camp, miaula le Guérisseur.
Le chaton acquiesça, et ils se mirent en route.
Rêve Blanc s'inquiétait pour l'esprit du chaton, encore beaucoup trop sur le choc qu'à la normale.
Il regardait autour de lui d'un air étrange et trébuchait ça et là sur des cailloux dans la plaine. Au fur et à mesure que les trois félins laissaient la forêt derrière eux et se rapprochaient de leur refuge, le chaton semblait de plus en plus fatigué...
Ô, clan des étoiles, qu'est-il arrivé ?
Une rafale de vent déferla, portant l'odeur de la forêt. Le Jeune guérisseur s'immobilisa. Il lui semblait avoir entendu quelque chose. Lui parvint une sensation douce et Petit Orage braqua son regard bleu clair sur les étoiles, plissant les yeux avec une expression désespérée.
Je suis tellement désolée..., soufflait le vent.

Chapitre 3 :
- Petit Orage !
Belle des Neige se rua sur son chaton adoptif, et lui donna quelques coups de langue.
- Où était-tu ?
Le petit chat baissa la tête. Il lui raconta ce qu'il avait dit à Rêve Blanc et Nuage de Pollen, avec plus d'assurance. Pourtant sa mère ne le gronda pas, elle fixa le Guérisseur et le remercia avant de retourner dans la pouponnière avec le chaton.
Les deux amis se choisirent deux pièces de viande sur le tas de gibier et parlèrent un peu. Puis, le guérisseur conseilla à l'apprentie d'aller se reposer. Il vit Feuille Écarlate traverser le camp en boitillant à peine. Par le clan des Etoiles ! Il avait totalement oublié le chasseur roux.
- Comment va ta patte ? Demanda-t-il après s'être rué vers lui.
- Ça s'améliore ... Lentement, mais c'est toujours ça. Au fait, tout le monde va bien.
- Merci d'avoir observé le clan.
Feuille Écarlate sourit. Rendre service lui avait toujours fait le plus profond plaisir, Rêve Blanc le savait.
Il fila vers sa tanière en réprimant un bâillement. Le chat blanc avait hâte de se rouler en boule dans sa tanière et de reprendre des forces. Il croisa quelques guerriers en chemin, ne leur adressa que peu la parole. Lorsqu'il se coucha enfin sur sa litière de mousse fraîche et ferma ses yeux, il s'endormit tout de suite. Et comme toujours atterrit dans la même lueur blanchâtre et sans reflets que pratiquement toutes les nuits depuis sa naissance. Il avait l'habitude à force : Entre rêves sentimentaux, rêves de souvenirs, rêves prémonitoires et messages de haute importance du clan des étoiles, il lui avait toujours semblé que ce brouillard blanc et froid était là la nuit ainsi que le jour aussi invisible soit-il. Rêve Blanc avait compris que ce blanc neutre représentait toute la sagesse d'un guérisseur, tout son esprit presque aussi sain qu'une étoile dans la toison argentée. Mais le jeune guérisseur au pelage blanc immaculé était le seul à le percevoir, à sentir sa présence. Il savait que chaque chat avait une part de clarté, saine, et une part plus sombre, qui semblait plus faire contraster les couleurs de la montagne qui l'entourait que quoi que ce soit d'autre. En tout cas, c'était la conclusion qu'il en avait obtenu à observer le comportement des autres autour de lui : Ceux qui révélaient plutôt la clarté fonçaient toujours tout droit sans observer le paysage autour d'eux, alors que les plus sombres d'esprit en semblaient fascinés. Comme si tout cela avait été inventé par le clan des étoiles. Qui sait ? Après tout, peut-être que leurs ancêtres les manipulaient, réfléchissant leurs moindres fait et gestes à leur place, et ce depuis le début. Dans ce cas, pouvait-on espérer un jour être libre de choisir le côté clair ou le côté obscur ?
Cette nuit-là, ses rêves furent bien lugubres. Si bien qu'en se réveillant, Rêve Blanc ne se souvenait de rien...

[A suivre]


Dernière édition par Rubis Noir le Jeu 11 Juil 2013 - 10:34, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdcnewprophetie.lebonforum.com/
Nuage Céleste
Guerrier(e) du Clan du Renard
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 20

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 16 lunes
Mentor/Apprenti:: /
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Sentiments Confus   Lun 17 Juin 2013 - 8:40

Tros bien!!
la suite, la suite, la suite!!!

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

Même le temps ne parviendra pas a panser mes blessures...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

cadeaux et signa's (Anciennement, Mousse des forêt):
 


mes squiby's:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rubis Noir
Admin' folle et Lieutenante du Clan du Renard
avatar

Messages : 481
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 16
Localisation : Trouve-moi !!

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 16 lunes
Mentor/Apprenti:: Nuage de Feuilles
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Sentiments Confus   Mar 25 Juin 2013 - 13:18

J'ai rajouté un petit Avant-Prologue, Pour mieux comprendre l'histoire

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

« La noirceur que tu peux apercevoir dans ton cœur est encore effaçable »
Merci Auty ton cœur à toi est un vrai recueil de poèmes ! <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdcnewprophetie.lebonforum.com/
Wind
Solitaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 16
Localisation : Quelque part ou tu ne me trouvera jamais

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: entre 20 et 30 j'me souviens plus combien exactement ^^"
Mentor/Apprenti:: .//.
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Sentiments Confus   Ven 12 Juil 2013 - 17:35

Chapitre 2 posté déso du DP

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] MERCI BRAISOU [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Wind:
 
Y'a des mites dans mon ordinateur, elles grignotes mes signa's une à une D8 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Wind
Solitaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 16
Localisation : Quelque part ou tu ne me trouvera jamais

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: entre 20 et 30 j'me souviens plus combien exactement ^^"
Mentor/Apprenti:: .//.
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Sentiments Confus   Sam 5 Oct 2013 - 8:19

J'arrete l'histoire désolée ....

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] MERCI BRAISOU [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Wind:
 
Y'a des mites dans mon ordinateur, elles grignotes mes signa's une à une D8 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sentiments Confus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sentiments Confus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Je dégueule sur la facilité des sentiments. » (Elena.)
» { Explosion de sentiments - - - PV
» Les pleurs sont la lessive des sentiments [pv Yuûki]
» [Court Métrage]Explosion de sentiments !
» Tornade des Sentiments [PV Griffes de Velours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Esprits de la Nature :: Ecriture :: Histoires ou livres-
Sauter vers: