Quatre Clans, quatre espèces, mais une seule croyance...
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Ce forum est mis à l'arrêt, nous l'avons totalement refait. Je vous en prie, rejoignez-nous de nouveau à cette adresse ! Nous vous attendons avec impatience ! -> http://guerredesclansrpg2.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile Enflammée
Admine fan de poulet braisé et Chef du Clan du Renard
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans les clouds, bande de biatch 8B.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 30 lunes
Mentor/Apprenti:: //
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Mer 6 Mar 2013 - 18:05

« Car la Vie n’est pas toujours juste…»

Si j’écris aujourd’hui, c’est pour me sentir libre. C’est pour vider mon sac. J’en ai assez de m’enfermer dans ces faux sourires et cette fausse bonne humeur. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce n’est pas moi. Ou plutôt ce n’est plus moi. Ce que j’écris, c’est quelque chose que je n’ai jamais dit. C’est quelque chose qui ne se saura pas par eux. Ce que j’entends par « eux », ce sont ceux que je côtoie chaque jour. Ce sont qui s’assoient chaque jour à côté de moi, ceux qui me bousculent et partent sans s’excuser, ceux qui ne tiennent pas leurs promesses, ceux qui n’ont jamais su mon nom ou qui l’ont oublié, ceux qui m’insultent un jour et se considèrent comme mes meilleurs potes le lendemain…

Je voudrais parler de la vie. Non. Plutôt de ma vie. Qu’est-ce que j’en pense ? C’est un cadeau inestimable donné à chaque être qui vit sur cette Terre. Ce n’est pas moi qui pense ça. Ce sont certaines personnes pour qui la vie se déroule à merveille. Mais pour ceux dont les malheurs s’enchaînent ? Pour ceux qui pleurent toutes les nuits dans leur lit ? Ceux qu’on oublie et qu’on laisse dans leur coin, et qu’on ne les voie que lorsqu’on a un souvenir à demander ? Ceux pour qui la joie des autres est un cadeau inaccessible et égoïste donné aux privilégiés ? Trop de questions qui resteront sans réponses. Sauf si ceux-ci décident de sortir de l’ombre et de s’exprimer. Chacun sait que la vie n’est pas facile. Mais pour certains, elle est meilleure que d’autres.

Encore cette douleur qui m’accable. Elle vient juste de se planter devant moi, un sourire provocant aux lèvres. Juste parce que elle croit qu’elle peut me balancer de la neige sans que je riposte. Elle essaye de me frapper, son poing droit serré. Une droite, en somme. Je l’arrête et lui saute dessus. Puis c’est le désordre. Je la fais tomber à terre et la frappe sans relâche. Mais je n’aime pas ça. Je ne suis pas une sadique. C’est juste la rage que j’essaye d’évacuer. Des gens me sautent dessus et essayent de me retenir. Une seule personne la retient, car elle est humiliée et elle veut me refaire le portrait comme elle le dit dans son langage si « civilisé ».Je n’en mène pas large, moi, je hurle, je griffe, je mords. Je ne suis pas l’humaine calme de y a un quart d’heure. Je ne suis qu’une humaine, dont l’instinct primaire a repris le dessus. Je suis moi. On me bloque le cou, les bras, les jambes. Je leur crache dessus. Je jette un coup d’œil à la porte la plus proche. Toutes les filles de l’annexe sont rassemblées comme des sardines dans leur boîte, leurs visages collés à la vitre. Mes rares amies dans la foule sont là aussi. Elles rient comme les autres. Tu serres les poings. C’est ça des amis ? Qui rigolent à chaque éclat de rage de ta part ? Je rentre dans le bâtiment sans un regard pour ces filles. Je claque la porte de ma chambre d’une violence inouïe. Une seule vient me voir. Elodie, 19 ans. Elle me connaît bien elle, elle sait ce qui m’énerve, ce qu’il faut pour me calmer. Je pleure dans ses bras, je pleure mon malheur, je pleure cette vie. Suis-je condamnée à ça ? Lentement, sans m’en rendre compte, je remonte dans mes souvenirs en arrière…

Je lui ai sauté dessus. Je l’ai mordu de toutes mes forces. Sa main est en sang. Mes deux mains enserrent son cou et serrent, serrent. Mon corps agit, mais mon âme ne veut pas faire face à ce que je fais. Il se débat, et réussit à prendre mes deux mains pour les retirer de son cou. Il crie à cette femme, que je suis censée de considérer comme ma deuxième mère d’appeler la police. Je ne veux pas. Je cours jusqu’à ma chambre et j’ouvre ma fenêtre. Le sol est loin. Est-ce que c’est assez haut trois étages ? Est-ce que je ressentirai quelque chose avant que la vie ne quitte ce corps ? Je suis perchée sur le rebord, je fixe le bas sans bouger. Puis je prends mon élan et je saute lorsque je suis retenue et tirée en arrière. On me maîtrise et on m’emmène hors de chez moi. Je suis dans un camion et des hommes sont autour de moi. Une porte claque et des vibrations se font sentir en dessous de moi. Je suis allongée sur un brancard et un jeune homme âgé d’environ la trentaine me pose des questions. Je reste muette. Je ne répondrai pas. On arrive à l’hôpital. Tout est blanc, blanc, blanc. Je me souvins de deux phrases : « Le blanc est signe de pureté, c’est la couleur du bien. » « Le noir est la couleur de la nuit, mais le blanc est la véritable couleur de la mort. » Je préfère croire la deuxième. L’hôpital n’est pour moi qu’en partie un mouroir pour les gens. Et une prison blanche pour d’autres. Certains sont mêmes condamnés à y demeurer toute leur misérable vie. Je suis placée dans une chambre. On me déshabille et on me donne un vêtement bleu. Ensuite, les infirmières quittent cette pièce où je suis à présent. Mon père entre, l’air fatigué. Il m’explique que je devrais rester ici, jusqu’à ce que je sois guérie. Je braque mon regard froid vers lui et lui dit ces mots, ces mots que je n’ai jamais regretté même encore maintenant :

« Pars d’ici. Tout de suite. Tu sais parfaitement que je n’ai rien. Si tu crois aux conneries que te raconte ces connards de médecins, libre à toi. Mais ne viens pas me voir. Ne viens plus me voir. Je ne te considère plus comme mon père. »


Il a reculé, sans un mot, et est sorti, la tête baissée. Un docteur est venu, et sans un mot, m’a donné deux petits comprimés bleus de forme ovale. Je les ai avalés sans un mot et j’ai éteint la lumière. Je me glissai dans ces draps grinçants. J’ai pleuré silencieusement. Le goût de mes larmes salées me rappelait la mer. Salée comme le sel. Le sel que chaque personne fait verser sur les plaies de mon cœur, les embrasant encore plus, me rendant encore plus triste de jour en jour. La petite fille qui sautait dans tous les sens et qui babillait joyeusement. La petite fille qui riait de bon cœur ou qui faisait rire ses camarades n’est plus depuis longtemps. Elle s’est peu à peu éteinte, comme le feu dans une cheminée. Je me suis endormie ainsi, les larmes perlant encore sur mes joues couleur chocolat.

Réveil. Le soleil tape durement sur la fenêtre. Je veux me lever, pour ouvrir cette fenêtre et sentir le bon air, mais je ne peux pas. Mes bras sont faibles, et tremblent à chaque mouvement. Le médicament du docteur hier. Ces effets n’étaient pas totalement dissipés. Une infirmière a débarqué dans ma chambre, un sourire faux collé au visage. Elle poussait un chariot sur lequel était disposé des plateaux. Le petit-déjeuner. Cette femme en blouse blanche n’aimait pas son travail et ça se voyait. Elle déposa un plateau sur ma table et sortit sans un mot.

Je restais seule dans ma chambre. Les docteurs se succédaient sans que je retienne leur nom. Je n’écoutais que d’une oreille ce qu’ils me disaient. Puis il y a eu cette psychologue. Quand j’ai l’ai vu pour la première fois, j’ai juste su qu’elle serait super barbante. Mais j’ignorais que ça dépendait d’elle si j’allais sortir de l’hôpital. Je me rappelle de notre première entrevue. Mes parents étaient là. Nous sommes sortis de ma chambre pour aller dans une salle plus appropriée. Cette pièce, était blanche. Les murs étaient nus. Pour seul mobilier, un canapé en cuir marron, une chaise blanche et une table basse en verre. Mes parents et moi nous assîmes sur le canapé en cuir, moi entre aux deux. Elle parla, parla, puis me demanda ce qui s’était passé cette nuit où on m’avait embarqué. Après sa question, le silence régnait dans la pièce. Pff ! Ils s’attendaient à quoi, eux ? A ce que je déballe mon sac ? J’aimais bien ce silence ambiant. C’était reposant. Ca l’aurait été encore plus si je n’avais pas trois regards braqués sur moi. Alors je ne fis que la seule chose que j’ai su faire si bien durant toutes ces années. La chose la plus lâche pour un être vivant. Je me suis refermée sur moi-même, comme les huîtres. Et j’ai fait abstraction du monde autour de moi. J’ai commencé à récapituler. Ca se résumait à ça : mensonges, pleurs, morts, mensonges, pleurs, morts… Et à chaque fois, j’étais accusée comme coupable même lorsque je n’avais rien à voir dedans. Alors c’est ça ? C’est à ça que ressemblait ma vie ? Ta misérable vie, tu veux dire. C’est cette voix. C’est sa voix. Cette voix, je l’ai entendue pour la première fois le jour de sa mort. Elle m’avait accompagnée tout au long de ma vie jusqu’ici. Cette voix que je ne voulais plus entendre, était devenue mon alliée dans cette sombre vie. C’était le début. C’est ce qui a crée ce début.

Lorsque je revins à la réalité, ils ne m’observaient plus. Ils discutaient tous entre eux, de moi. La tête baissée, j’eus pour la première fois eut envie d’être quelqu’un d’autre. Quelqu’un qu n’était pas moi, mais quelqu’un qui cachait la sombre réalité. Comme un costume. Ou un masque. Comme pour cacher à tous ce que j’étais. Plus tard, j’eus presque à me battre pour sortir de cette prison. Je faillis être envoyée dans un hôpital psychiatrique où l’on m’aurait obligé à prendre des médicaments consistant à me transformer en légume de jour en jour. J’ai fait mon retour à mon école. Rien avait changé. A part qu’un de mes amis s’était suicidé. Lui c’était le seul qui pouvait me comprendre. Au moins, il a réussi son coup, lui, tu t’es dit. Même encore maintenant, tu repenses à lui, et en regardant le ciel, tu te demandes : « Hey PJ. Est-ce que c’est bien tout là-haut ? Je suis sûre que tu dois t’éclater. Est-ce que t’as assez de murs pour faire tes tags ? Y doit y avoir des bombes de couleur à profusion je suis sûre. Trouve le bonheur, mon pote. Moi, on dirait que je n’ai pas encore fini mon destin dans cette putain de vie. »

Tous les jours, je réfléchissais à voix haute derrière mon annexe. Endroit paisible sans que personne ne vienne te déranger. Enfin, jusqu’à ce jour. Jusqu’à ce que Coco me trouve. Qui est Coco ? Rien de moins qu’un mec de ma classe. Qui sait que j’existe oui. Mais qui me méprise comme les autres. Je n’aurais jamais pensé que ça serait arrivé dans ta vie. Tu étais adossée contre le mur, en fumant une clope, tout en pensant à voix haute, comme d’habitude. Sauf que lui a débarqué quand j’ai lâché : « Vie Pourrie.» Il m’a regardé de ses yeux gris et s’est approché de moi. Je l’ai regardé s’avancer d’un air neutre même si tout mon corps disait : « Cours !! Enfuies-toi !! » Il m’a demandé pourquoi je disais ça. Je l’ai regardée encore un instant puis je lui ai demandé qu’est-ce que ça pouvait lui faire, qu’il était comme les autres. Il m’a observée puis m’a pris les mains dans les siennes. Elles étaient chaudes. Ca faisait longtemps que je n’avais pas ressenti la chaleur. Il m’a reposé la même question encore une fois. Cette fois, j’ai relevé la tête, le regard toujours aussi vide. Je devais faire peur, vu sa tête. Des yeux bruns foncés sans l’étincelle de malice à l’intérieur. Au lieu de s’enfuir ou de se moquer comme les autres il m’a dit :

« Je ne veux pas que ce soit cette Alexandra qui me dise ses malheurs. Je veux la vraie, celle qui était là, quand elle est arrivée ici. Je veux revoir la fille qui ne se laissait jamais abattre, la fille si sûre d’elle. Je ne veux pas voir cette fausse âme qui cache la véritable. Je veux te voir toi. »


Cette fois-ci je l’ai vraiment regardé. Ses yeux gris comme les nuages mais semblaient joyeux avec cette étincelle mystérieuse qui brillait au fond, cette lueur qui ne s’allumait que lorsqu’il me regardait. C’était ça l’amitié ? C’est là que j’ai recommencé à être moi-même. Cette étincelle familière un peu sauvage est réapparu. Et j’ai recommencé à apprécier cette vie.
Maintenant, vous pouvez me reposer cette question. C’est quoi la vie pour moi ? C’est un parcours semé d’embûches. Où tout n’est pas toujours joyeux. C’est un chemin tracé par notre destin. Et au bout de chacun de ses chemins, il y a toujours un espoir. Un espoir pour nous relever. Pour nous aider. Et vous faire sourire. Pour moi, la vie c’est un cadeau inestimable. Je ne sais pas à qui dire ça mais, qui que tu sois, là-haut, qui ai crée la vie, je te dis merci. Car, peut importe le temps qu’il faudra pour chacun, il y a toujours un espoir.

C’est là que je suis revenue au présent. Je ne devais pas m’arrêter. Un peu plus tard, dans la nuit, il est venu me voir. On a parlé longtemps. Il sait que je resterai moi-même quoi qu’il arrivera. Car celle qui s’est battue tout à l’heure, celle qui a hurlé, celle qui a griffé, c’était moi. Celle qui a pleuré dans les bras de ses deux amis, c’est moi. Je rie, je pleure, je parle, je VIS.
Ce texte est une vraie histoire. Une histoire, une étape de la vie. Cette étape c’était la mienne. Je l’ai publié ici pour prouver que la vie a beau nous sembler injuste, elle nous réserve toujours quelque chose de beau à chacun d’entre nous. Les vrais amis ne s’achètent pas, ils se trouvent. Ce sont des perles rares de nos jours. Et ici, j’ai trouvé plus de perles que je ne le pensais. ♥

Ce Texte écrit par Alexandra (Roussy). Tout plagiat effectué sera sévèrement puni ©

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Old Signas:
 

Birthday presents !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Feuilles
Fondatrice dégénérée et Apprentie du Clan du Renard
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 17
Localisation : Devant mon ordi et je vous surveille *mode sadique*

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 9 lunes
Mentor/Apprenti:: Rubis Noir
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Jeu 7 Mar 2013 - 16:36

Wow Roussy, quand je lis ce texte et que je me dis ce que tu as vécu, j'en ai les larmes aux yeux .. Vraiment, tu as de la chance d'avoir trouvé cette personne, et je te souhaite que la vie te sois toujours plus belle et que ton passé restera lointain
J'espère que je peux faire partie des perles que tu as trouvé ici, parce que personnellement, je t'apprécie beaucoup et tu comptes pour moi telle une réelle amie ♥

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Ne désespère pas de ce qu'il va t'arriver. Ne baisse pas les bras. Fonce droit devant et accepte les choses comme elles vont venir. I love him, and you, you love who ? Les feuilles, les nuages, si libres de s'envoler .. "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci Soly:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci Passion

Fan Clubs
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Hihi merci Passion c'trop mignon ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://strangeacademyrpg.forumactif.org
Etoile Enflammée
Admine fan de poulet braisé et Chef du Clan du Renard
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans les clouds, bande de biatch 8B.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 30 lunes
Mentor/Apprenti:: //
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Jeu 7 Mar 2013 - 22:28

Obsy. Bien sûr que tu fais partie de ces perles ! Ainsi que la plupart des gens que je connais et que j'apprécie sur ce fow. Toi, Soly, Trèfle, Nocty, Ruby, Illu, Braisou, Inu et ceux que j'ai oubliés ♥
Vous comptez beaucoup pour moi comme d'autres.
Vous êtes tous avec cette personne qui m'a aidé, ce qui m'est arrivé de plus beau dans cette vie ♥

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Old Signas:
 

Birthday presents !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gardien des Secrets
Lieutenante du Clan du Chien
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 15

Feuille de personnage
Âge (en lunes)::
Mentor/Apprenti::
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Ven 8 Mar 2013 - 6:30

Ce n'est pas parce que je ne te parle pas souvent, ou que je ne parle pas souvent avec certains que je ne les apprécie pas. Je vous apprécie tous ici, certains un peu plus, c'est sûr, mais vous comptez tous pour moi. ♥

Je n'ai pas encore lu en entier, mais rien que le début est réel. C'est magnifiquement dit, félicitations. ♥

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autres:
 


MERCI.
Award du membre excellent au rp, à l'écriture - Award du membre le plus accro à LGDC.
Revenir en haut Aller en bas
Etoile Enflammée
Admine fan de poulet braisé et Chef du Clan du Renard
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans les clouds, bande de biatch 8B.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 30 lunes
Mentor/Apprenti:: //
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Ven 8 Mar 2013 - 14:11

Merci ♥

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Old Signas:
 

Birthday presents !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Soleil d'Hiver
Guerrier(e) du Clan du Renard
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Ven 8 Mar 2013 - 18:39

J'ai aimer ce texte dès sa première phrase et je me dis que tu a vécu a du être terrible j'espère que tu as su te séparer de ce passé et que tu est heureuse maintenant.
Je suis contente de te connaitre, et même si ce n'est que par le biais d'internet je sais que tu est une amie précieuse.

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

De ma pechou merci!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il est magnifique, mysti!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Ven 8 Mar 2013 - 20:50

Je commence par où ? Je sais pas trop. Bon allez, je commence par le contexte. Ce que tu as vécu est vraiment triste. Je ne sais pas si j'aurais réussi à m'en sortir moi. Mais bon, ma vie n'a pas été toute douce et joyeuse. Ensuite sur la façon que tu as écris. J'adore *-*
Revenir en haut Aller en bas
Poudre d'Amour
Guerrier(e) du Clan du Renard
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 17
Localisation : Là où l'amour règne.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 18 lunes
Mentor/Apprenti:: //
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Dim 10 Mar 2013 - 17:24

tu écris tellement bien, Roussy. Je te remercie d'avoir posté ce texte, car... il m'a redonné espoir. Je me sentais prête à craquer mais tu as su m'en empêcher. Je vais voir. C'est vrai qu'il y a sûrement une ouverture. Merci énormément.

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://catsvscats.forumactif.com/
Éclair de Givre
Modératrice carrément folle et Guerrière du Clan du Chien


Messages : 789
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 18
Localisation : Sur un arc-en-ciel avec une licorne.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 20 lunes
Mentor/Apprenti:: Je cherche un Apprenti ! ^^
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Sam 16 Mar 2013 - 17:00

Omg, c'était trop émouvant Roussy...

Je vous jure, j'en ais pleuré, tellement que je n'arrivais plus à lire à un moment.

Mes problèmes me semblent comme des petits brins d'herbe comparé à la forêt sombre qui constitue ta vie... Mais tans ta forêt, il y a tout de même une lumière qui filtre entre les branches menaçantes des arbres... C'était extraordinaire...

Je vivais ton texte, c'est comme si j'étais un être invisible qui observait la scène.

Je compatie, Roussy.

Et je sais à présent qu'écrire libère.

Je n'y croyais pas avant, mais maintenant que j'ai lu ton texte, je crois le contraire...

Moi je fais des BD quand j'ai des problèmes.

C'est différent.

Continue à écrire ! ^^



♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

La raison souvent n'éclaire que les naufrages.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Récapitulatif:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-guerredesclans.forumactif.com
Etoile Enflammée
Admine fan de poulet braisé et Chef du Clan du Renard
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans les clouds, bande de biatch 8B.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 30 lunes
Mentor/Apprenti:: //
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Lun 18 Mar 2013 - 12:59

Merci, merci beaucoup les gens.
Oui, la vie n'est pas facile, Nocty, chacun a ses problèmes.
Dans la vie, il faut savoir affronter les joies, les peines, les insultes, les blagues qui la constituent. Dans nos vies, tous ceux que nous connaissons, que nous aimons ou détestons en font partie.
Saphy << Je ne sais pas si je saurais m'en passer, puisque c'est une partie de moi malgré tout. Toi aussi, tu m'es une amie très chère même si on s'connaît pas en IRL.
Kitsune << je suis contente de t'avoir redonné espoir. Même si tes projets n'aboutissent pas, continue de persévérer et tu verras, ça se réalisera.
Inu << Ta comparaison m'a paru étonnante car, si ça s'trouve, toi aussi tu as une forêt sombre à éclairicir. Merci et continue tes BD si tu te sens mal.
Oui, écrire libère. C'est comme si t'avais des milliers d'enclumes sur tes épaules et que, d'un seul coup, tu te sentais légère.
Et surtout libre.

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Old Signas:
 

Birthday presents !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Sauvage
Ancienne Admine avec le coeur sur la main et Chef du Clan du Chien
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 18
Localisation : Partout et nul part.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 33 lunes
Mentor/Apprenti:: Brasier Infernal
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Lun 18 Mar 2013 - 16:20

C'est.. tellement émouvant et ça semble tellement vrai. Et là, on se dit, que nos problèmes sont puérils comparés au tient. En tout cas, je suis heureuse que quelqu'un est prit conscience de tes problèmes, et je suis sûr que tu en trouveras d'autre. Parce que franchement, tu le mérites vraiment. Je ne peux que te souhaiter une bonne continuation dans ta vie et que chaque jour, le bonheur t'accompagne comme ton ombre.

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fan Club Graphisme:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://wolfwarriosarriors.forumgratuit.org/
Poudre d'Amour
Guerrier(e) du Clan du Renard
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 17
Localisation : Là où l'amour règne.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 18 lunes
Mentor/Apprenti:: //
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Mar 19 Mar 2013 - 17:33

j'espère toujours, Flammy. Chaque jour qui passe, l'espoir est là.

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://catsvscats.forumactif.com/
Etoile Enflammée
Admine fan de poulet braisé et Chef du Clan du Renard
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans les clouds, bande de biatch 8B.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 30 lunes
Mentor/Apprenti:: //
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   Mer 20 Mar 2013 - 12:16

Moi aussi j'espère en trouver d'autres. On aura toujours des amis dans la vie, quoi qu'il arrive.
Garde espoir Kitsune alors. ^^

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Old Signas:
 

Birthday presents !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Car c'est une étape que beaucoup doivent traverser, une étape qui mérite d'être racontée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour quelques immortels.. Beaucoup doivent mourir.. ( Renzaburo )
» Parce qu'on peut devenir des handicapés quand on veut
» Calypso || Aime la vie, même si elle te réclame beaucoup d'effort ♥
» Ylo: grain de folie, un peu , beaucoup... passionément...bien casse cou
» "Je t'apprécie beaucoup tu sais...."(with EMY!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Esprits de la Nature :: Ecriture :: Histoires ou livres-
Sauter vers: