Quatre Clans, quatre espèces, mais une seule croyance...
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Ce forum est mis à l'arrêt, nous l'avons totalement refait. Je vous en prie, rejoignez-nous de nouveau à cette adresse ! Nous vous attendons avec impatience ! -> http://guerredesclansrpg2.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Elle et moi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile Sombre
Co-fondateur super sympa, M. Soly Anniversaire, Solywars-vadore et Chef du Clan du Loup
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 21
Localisation : Partout et nul part, à la fois.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 25 Lunes
Mentor/Apprenti:: ...
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Elle et moi...   Dim 27 Jan 2013 - 0:56

Il était donc une fois une famille, Ma famille, composée de mon père, de ma mère, de ma soeur âgée de vingt et un ans, de moi âgé de dix-sept ans, et de mes peux petites soeurs jumelles âgées de douze ans et demi. C'était une famille très unie malgré de nombreuses petites disputes. Rien n'est parfait dans une famille. Nous vivions dans un petit appartement, mes parents dormaient dans une chambre, ma grande soeur et une des deux jumelles dorment dans la deuxième chambre tendis que la dernière soeur et moi dormions dans notre chambre. Cette petite soeur, je vais l'appeler Lyly. Lyly et moi étions comme les deux doigts de la main... Rien ne pouvait arrêter cette complicité que l'on avait... On vivait heureux...
Lyly était une fille calme mais folle. Elle ne tenait pas en place et surtout elle n'aimait pas jouer seule. Elle détestait cela. Moi, j'étais plus du genre à me battre, à être fou mais seulement avec les gens que je connaissais. Mais pouvait être distant, de temps à autre. J'étais quelqu'un de très apprécier,tout comme Lyly.
Mais aujourd'hui tout à basculer... Je vais vous le raconter...

Nous sommes aujourd'hui le 26 janvier 2013. Ma mère vient me réveiller à 11h45 du matin. Je ronchonne, elle s'en va. Je me lève après midi donc vers midi cinq, midi dix. Lyly est déjà lever, elle est assise sur le fauteuil avec son ordinateur sur les genoux. Je lui dit bonjour avec un bisou sur le front, comme à mon habitude... Les parents sont partis en courses... Je vais déjeuner et par pur instinct lave la vaisselle au lieu de la faire à 18h. Puis je retourna dans la salle à manger et regarda par la fenêtre. Les parents étaient en train de décharger les courses du coffre. Alors j'alla dans le couloir d'entré, prit les clé et ouvrit la porte pour aller au devant d'eux. Je déchargea Maman du sac congélation et du pain. Nous remontâmes et rageâmes ensuite les courses. Nous retournâmes ensuite dans le salon. Lyly était sur son ordi tendis que moi j'étais sur ma DS. Aujourd'hui, nous avions des amis de la famille qui venait, Patricia et Jean-Jacques... Le problème avec eux c'est que l'on ne sait jamais si ils vont être avec un de leur fille ou si ils seront tous seuls... De plus Patricia crie pour parler... Ils arrivèrent vers 14h30. Lyly alla dans notre chambre avec Sisi, sa jumelle tendis que Melo et moi étions sur le canapé à parler d'un forum où j'allais m'inscrire. Ce qui était bizarre avec Melo était que plus je me rapprochais de ma majorité, plus nous parlions... Peut-être parce que je mûris... Ils partirent au environs de 19h. Nous étions maintenant tous dans le salon, Papa avec sa DS et nous autres sur notre ordinateur. Puis vint le moment que j'attendais avec impatience, Papa alla dans la cuisine pour faire des spaghetti bolognaise comme tous les samedis. J'aimais les samedis car s'était le seul moment où Papa et moi arrivions à nous parler. On est pas des bavards et on attend toujours que l'un, l'autre fasse le premier pas dans la discutions et moi il n'y avait que dans ce moment-là que j'y arrivais... Alors on parla tout en faisant à manger puis nous mangeâmes dans la salle à manger. Puis vint le moment de passer au jeux de société, nous fîmes un 'Dada'. Alors on joua à quatre, Papa, Maman, Lyly et moi... Le problème est que ça finis toujours par Lyly qui n'est plus dans le jeu car elle n'a pas de chance. Alors on finit la partie à minuit et quart environs. J'alla directement me coucher et Lyly me suivit. La nuit nous parlons beaucoup jusqu'à ce coucher à deux heures, parfois... Mais cette nuit-là n'allait pas être pareille... Lyly me demanda d'éteindre son ordi mais je lui dit un nom catégorique, on débat avec les voix qui commence à monter. J'entends qu'elle prend son ordi et je sors un phrase à voix basse, elle me demande répéter, je ne le fais pas, elle insiste et je lui dis "Espèce de geek". La phrase de trop... On s'engueule puis elle lâche un 'Pauvre Con', je l'engueule encore. Puis je mets ma musique. Mais ce qu'elle ne sait pas c'est que j'ai retirer mes écouteurs quelques secondes après... Ce que j'entendis me fit mal au coeur et surtout me fit pleurer... Elle pleurait toutes les larmes de son corps... Je ne savais pas quoi faire.... Je la laissa tranquille, je pris mon ordi et commença à écrire cela... Elle pleurait tendis que moi, j'essayais qu'elle n'entende pas que je pleurais aussi, j'avais quand même une certaine fierté à ne pas lui montrer que je pleurais aussi... Puis Melo me proposa de faire un rpcb et c'est à ce moment-là que j'ai oublier sans oublier que Lyly pleurait... Je me suis coucher à quatre heures de matin...

Nous sommes aujourd'hui le 27 janvier 2013. Je me lève en même temps que Lyly mais elle ne m'adresse que quelques paroles froides... J'essaye de me faire pardonner mais c'est difficile... J'essaye de lui expliquer mais c'est impossible de lui faire entendre quoi que se soit... Nous retournons dans la chambre, j'écris encore et encore. J'ai prévu de sortir avec des amis aujourd'hui mais je n'en ai pas le coeur mais je ne dis rien... Je m'habille et je sors, sans dire au revoir à personne... Je déprime sur la route qui même jusqu'à un pote, ma musique sur les oreilles, j'arrive devant chez lui, j'attends... Puis un premier et les autres arrivent, je mets alors mon masque du gars qui va super bien tout en restant moi même, sinon ils vont voir quelques choses... Ils ne s'aperçoivent de rien et pourtant, je n'arrête pas de penser à elle... On va au Mac do et on se balade très de la Marne... Je ne dis rien, comme à mon habitude. Je rigole mais pas grand chose ne sort de ma bouche... C'est exactement là mon caractère habituel. Nous rentrâmes vers 18h, demain, j'ai cours... On mange alors et à 22h, on va coucher. Je ne vois rien que je puisse dire d'autre... Le lendemain, j'ai donc cours, je retrouve les potes que j'ai quitter hier. Mais là, je ne parla encore moins, j'étais plus dans mes pensés qu'autres choses et comme tout bons potes ils m'ont demander ce que j'avais mais je ne leur répondis pas... Ils s'inquiétaient mais je ne leur dis rien... Je ne voulais pas les embêter avec mes problèmes de famille... Mais bon, cela dura et dura jusqu'à ce qu'on arrive en Avril...

C'était donc une journée d'avril, plus précisément le 26 avril... Je me suis éloigner de mes amis, même de mes meilleurs amis... Je ne vais plus sur les forums, ni même en cours, j'ai tout abandonné... Maintenant, je ne fais que traîné dans les rues... Je ne suis maintenant un bon à rien. Je ne fais plus rien de ma vie... J'aurais tellement voulu m'excuser, oh oui, rien que m'excuser... Mais je n'ai pas réussi, je n'ai fait que m'engouffrer dans le gouffre... Aujourd'hui et les jours précédents, rien ne va plus... J'ai parfois envie de mourir.. Mais rien n'y fait ma famille m'en retient... Mais je suis tellement désespéré... Je n'arrive plus à vivre correctement... Je ne vis, d'ailleurs, plus. Je veux mourir, c'est mon seul souhait... J'aimerais tant aussi te dire à toi, petite soeur, combien je regrette, au oui, je n'ai pas pu te le dire avant... Non, je n'ai pas pu, ma fierté m'en a empêcher... Rien de tout cela ne serait arrivé si j'avais eu le courage de te le dire, ce 'Pardon'... Je vais mal aujourd'hui à cause de lui... C'est à cause de lui que j'ai tout perdu... Pus rien ne pourra me faire retourner en arrière. Je suis en train de monter dans un immeuble... Je monte, encore et encore. Jusqu'à arriver au dernier palier... Puis, j'ouvre comme je peux l'ouverture qui même au toit... Je sors un papier et un stylo et j'écris... Puis les remets dans ma poche... Je vais sur le bord du toit et hésite... J'ai le vertige... Mais rien, cette fois, ne pourra m'empêcher de le faire... Je n'hésiterais plus, je n'aurais plus peur... Je... Se sera finis cette dispute... J'aurais tant aimé que tu me pardonnes sans que j'ai eu besoin de te dire ce mot qui n'est pas sortit... Je suis désolé... Tellement désolé... J'avance encore un peu du bord... Des personnes sont en bas en train de me raisonner... Mais c'est trop tard... Je saute... Rien ne peut me faire faire une marche arrière, je suis dans le vide... Je vois une dernière fois le visage de ma famille et de mes amis... Et surtout je vois le visage de ma petite soeur... Je ne sais pas où je suis mais... Je suis à terre... Je suis entouré de plusieurs personnes... Il y a un de mes amis qui est là... Mon meilleur ami... Je lui souris malgré que j'ai mal, lui s'inquiète et me serre la main... Mes parents, mes soeurs, eux aussi sont là... On m'emmène quelque part... Surement à l'hôpital... Je dors... Peut-être pour toujours... Puis je les vois, tous autour de moi... Suis-je mort ou vivant, je n'en sais rien. Un médecin arrive et tant un papier... C'est le mot que je leur avais laisser dans ma poche... Ma mère le lit et fond en larme après l'avoir passer à Lyly. Sur ce mot était écrit:
"Je vous demande à tous pardon , ce que je vais faire su haut de ce toit est un billet sans retours... Enfin... Je pense... J'aimerais surtout dire un truc à toi Lyly, je n'ai pas eu le courage de te le dire de mon vivant, alors je te le dis de ma mort, Je suis vraiment désolé de ce que je t'ai dit... Je ne voulais pas te faire du mal et encore moins briser tout entre nous.... Je veux seulement que tu me pardonnes... Oui, me pardonne... Je veux être tranquille là où je vais aller... J'aimerais tant tout recommencer et ne pas te dire cette phrase qui n'aurait jamais du sortir de ma bouche... Je suis désolé. Voilà... Je suis désolé... Encore et encore... J'espère que ta vie sera bonheur et que tu trouveras celui que tu aimes et aussi que tu feras ta vie sans te soucier des autres... Je veux que tu fasses une belle famille... Une famille que je n'ai pas pu faire... Merci pour tout ces délires et rires que l'on a pu ce faire... Merci pour tout... Merci à tous... Même aux potes qui j'espère ne m'en veulent pas... Merci à tous et à toutes... Tous ceux qui on essayer de me soutenir lorsque j'en avais besoin, merci aussi à toutes les personnes des forums aussi Trèfle, Igloo, Morty et les autres... Merci à tous... Je vous aime tellement..."
Elle a fondit en larmes... Je n'aimais mais vraiment pas la voir pleuré... J'étais peut-être mort mais, je savais que maintenant, elle ne m'en voulait plus... Je les avais tous abandonné... Je regarda les machines à côté de moi, elle était encore activer... J'étais encore en vie... Mais pour combien de temps...
Cela dura et dura encore et encore, je n'arrivais plus à supporter... Mais je n'avais pas le choix... Cela dura jusqu'au 27 octobre 2013. Là... Il y avait personne dans ma chambre d'hôpital. Les machines fit un bruit inhabituel, ce bip qui dure encore et encore... Les médecins fit tout pour me garder en vie... Mais... La Mort m'avait rattraper... Je montais eu ciel... J'étais enfin libre... Je savais que je pourrais toujours les guider... Je les regarda une dernière fois... Mes parents, mes soeurs et les amis étaient tous en larmes ou au bord de craquer... Je savais que je les avais abandonné mais je crois... Je crois que c'étais mieux ainsi... Je les aimais... Tous...
Et j'ai écrit cette histoire pour que tu comprennes Aube... Que quoique je t'ai dit cette nuit... Quoi que je te dise dans les années à venir... Saches de je tiens à toi comme à la prunelle de mes yeux... Même plus encore... Et je ne veux peut-être pas te le dire à l'oral, dans la réalité mais je suis tellement désolé de ce que je t'ai dit... Je suis désolé, encore et encore... Tu m'as brisé le coeur aussi lorsque que tu m'as dit 'Pauvre con' mais je savais que tu étais aussi blesser pas ce 'Espèce de geek'... Alors j'aimerais que tu me pardonnes... Oui, j'aimerais tellement...
Et vous autres qui lirez cette histoire, pensez à vous excuser, à assumer et voir vos erreurs... Vous n'êtes pas parfais, alors j'aimerais que vous dites à tous ceux qui vous tienne à coeur et avec qui vous vous êtes disputer que vous êtes désolé et que vous les aimez... Cela ne fera que vous rendre un membre de votre famille ou un ami... Le pardon, ne peut peut-être pas tout résoudre mais il peut en résoudre beaucoup plus que le silence. Alors ne faites pas l'erreur de ne pas vous excuser... J'ai fais cette erreur et je regrette... Maintenant, je vous dis, faites le... Vous vous sentirez beaucoup mieux, même si cela ne résous pas le problème, vous vous sentirez un peu et même parfois beaucoup mieux...


Ecrit par Kilian (Soly) et tout plagiat sera sévèrement puni!

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ma compagne et moi:
 


Spoiler:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Elle et moi...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?
» Elle est admirable cette haitienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Esprits de la Nature :: Ecriture :: Histoires ou livres-
Sauter vers: