Quatre Clans, quatre espèces, mais une seule croyance...
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Ce forum est mis à l'arrêt, nous l'avons totalement refait. Je vous en prie, rejoignez-nous de nouveau à cette adresse ! Nous vous attendons avec impatience ! -> http://guerredesclansrpg2.forumactif.org/

Partagez | 
 

 L'espoir sauvage ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'espoir sauvage ...   Mar 27 Nov 2012 - 20:32

Ma première histoire,
mon début. Une suite arrivera peut-être ...


Présentation des personnages, pour ne pas vous perdre quand je dis les noms :
Spoiler:
 

Sachez également que de nombreuses erreurs peuvent y être. Je n'écrivais pas aussi bien, et je n'ai pas relu. Ce texte a été réalisé il y a un peu moins d'un an.

L'espoir sauvage.

Chapitre 1.


Dans le Clan de la Forêt, Feuille de Lys, dans sa tanière, aidait Pelage Ensoleillé, qui était en train de mettre bas. Feuille de Lys lui donnait tout ce qu'elle pouvait, et essayait de faire pour que Pelage Ensoleillé ne réveille pas tout le camp, qui dormait encore. Il était très tôt, et ce soir, il y avait une assemblée. Les chats étaient donc endormis, surtout leur chef, Étoile Obscure, qui devait y aller, obligatoirement. Les guerriers, eux, se réveillaient à leur rythme, car la réserve était pleine. Ceux qui étaient déjà réveillés étaient déjà partis en patrouille, pour veiller à ce qu'aucun intrus ne soit sur leur territoire. Le camp, autrement, était très calme, il n'y avait que les miaulement de douleur de Pelage Ensoleillé qui étaient là. Pelage Ensoleillé souffrait vraiment, mais voulait surmonter la douleur pour faire naître son petit. Feuille de Lys, elle, était concentrée sur ce qu'elle devait faire, aidant de tout son possible la femelle. Quelques minutes après, on retrouvait Pelage Ensoleillé heureuse, mais épuisée. Elle avait donner naissance à son petit, qui s'avérait être une magnifique femelle au pelage d'argent, un magnifique pelage unique, qui brillait au soleil et à la lune ... En fait, son pelage brillait quasiment tout le temps, sa mère pensait déjà à ce qu'elle serait adulte, vers ses 15lunes, une magnifique chatte, la plus belle de la forêt ... Mais, elle reprit vite ses esprits, car elle devait l'allaiter. Alors, elle la mise sur son ventre, et la petite était déjà sur les mamelles de sa mère, en train de téter le lait. La guérisseuse la garda quelques temps, du moins ce qu'il lui fallait pour qu'elle puisse être seule, sans son aide. Quelques jours après, la petite femelle était dans la pouponnière, avec sa mère, et les autres petits. Quand sa mère s'absentait et qu'elle avait envie de lait, elle allait vers les autres mères, puis tétais. Elle jouait avec ses camarades, qui étaient nés quelques semaines avant, toujours à l'intérieur de la pouponnière. Elle dormait beaucoup, mais dès qu'elle se réveillait, on pouvait entendre les miaulements que ses camarades poussaient quand ils jouaient. Elle ignorait encore ce qu'elle serait, mais elle était calme tout de même, elle ne posait pas trop de questions, elle n'était pas si curieuse. Elle sortait très peu, trop jeune pour sortir, elle n'avait encore que quelques semaines, rien de plus.

Chapitre 2.


Quelques lunes étaient déjà passées, et la petite grandissait. Elle avait déjà 4lunes, et savait ce que sa destinée était, à présent. Elle était impatiente d'être apprentie, et voir ce qui se cache après le camp. Elle jouait dehors, avec des boules d'herbe, de foin, des choses qui tenaient assez, elle les prenait pour des balles, et elle jouait avec les autres. Elle avait grandit, mais elle était toujours aussi joueuse ... Elle était magnifique, on ne pouvait s'empêcher de la regarder quand elle était visible ... Elle brillait aux milles éclats, son pelage scintillait, elle était magnifique, la plus belle qui existe dans la forêt, disait-on. On voyait à présent la beauté qu'elle avait, ainsi que sa taille, elle était plutôt grande, en tout cas, plus grande que les autres. Tandis que ses amis jouaient, elle, ne voulait pas, elle préférait cette fois-ci questionner une des reines, qui était dans la pouponnière, en train de refaire les couches, avec la paille, les feuilles, ce qu'elle avait. Quand la petite venue, elle était intriguée par deux choses en particuliers, et ne se gêna pas à questionner la reine.

« Dit, Fleur de Crocus, quel est mon nom, à moi ? ... On ne me l'a jamais dit.
- Oh, ça ? C'est à dire que, je ne suis sortie que rarement, et je ne l'ai pas demander à Étoile Obscure. Il faudrait demander à un guerrier pour savoir ceci ... Répondit-elle, l'air inquiète, elle pensait avoir déçu la petite.
- Ah ... Je vais aller voir Étoile Obscure, dans ce cas. Les guerriers sont trop occupés en ce moment ... Répondit la petite, un peu vexée, mais prête à aller voir sa chef.
- D'accord, je m'occupe de prévenir Longue Plume et Pelage Ensoleillée, qui se reposent. Je préviendrais aussi les autres petits, alors ne te gêne pas. »

À peine avait-elle terminé sa phrase que la petite courait vers la tanière de sa chef, toujours aussi curieuse de savoir. Elle allait d'ailleurs en profiter pour demander autre chose à la chef. Quelques secondes après, elle était devant la tanière, enfin, plutôt devant les guerriers qui s'occupaient de "protéger" la tanière. Elle expliqua se qu'elle voulait faire, et les deux guerriers s'écartèrent pour la laisser passer. Elle entra, puis sa chef laissa la parole à la petite.

« Étoile Obscure, j'aurait deux questions à vous poser ... Je peux ?
- Bien sûr, que veux-tu ? Répondit la chef, plutôt curieuse de savoir les deux questions.
- Je vais commencer par vous poser celle qui m'intrigue le plus ... Quel est mon nom, à moi ? Je sais que les autres chatons s'appellent Petit Hibou, Patte de Vent et Boule de Neige, mais je n'ai jamais su le miens ...
- À vrai dire, je n'y ai jamais réellement réfléchit, mais je pense que Patte d'Argent t'ira parfaitement, alors voilà ton nom. Il te plaît, non ?
- Oui, ça me plaît, il est magnifique ! Ma deuxième question, je me permet de la poser ... Quand est-ce que je serais apprentie ? J'attends avec impatience depuis que je sais ce qui m'attend, c'est-à-dire depuis mes deux lunes ...
- Tu seras apprentie dans deux lunes, quand ton âge aura atteint les six lunes, ma petite. Dit-elle en souriant.
- Deux lunes ... deux lunes ... D'accord, j'en suis impatiente. La petite était triste, ça se voyait à sa façon de le dire.
- Bien, c'est tout ce que tu voulais savoir, Patte d'Argent ?
- Oui, je m'en vais. »

Aussitôt dit, aussitôt fait ! La petite était partie, trottinant, tête baissée, de tristesse. Puis, elle joua avec les autres, qui l'attendaient.

Chapitre 3.


« Coucou ! Vous jouez avec quoi, cette fois ? Dit Patte d'Argent, qui était joyeuse, cette fois.
- On ne joue avec rien, on se bat, et on roule ! Répondirent Petit Hibou, Patte de Vent, et Boule de Neige. Sinon, on est au courant pour ce que tu as été faire là bas ! Quel est ton nom, au final ? Dirent-ils ne chœur.
- Je suis Patte d'Argent ! Au fait, vous saviez que nous allons être apprentis dans deux lunes ?! En disant ça, elle était fière et heureuse.
- Magnifique ! Dit Petit Hibou.
- Super le nom ! Cria, doucement, Boule de Neige.
- Nos noms commencent tous les deux par Patte, mais n'empêche, il est magnifique, ton nom ! Dit Patte de Vent.
- Bref, on joue ? Dit assez fort et joyeusement Patte d'Argent.
- Oh que oui ! Répondirent les trois autres, qui étaient déjà prêts à rejouer.
- Allons-y ! Hé hé ! Finit par dire Patte d'Argent. »

À peine Patte d'Argent avait finit sa phrase que Patte de Vent sauta sur elle, et la fit tomber sur le dos, sans lui faire mal. Une bataille non-méchante commença, et les quatre petits étaient toujours plus heureux, et s'amusaient bien. Ils roulaient boule, et s'arrêtaient au pied des pierres ... Ils étaient heureux, et les reines, les voyants, étaient heureuses de voir les petits jouer comme ça. Les petits finirent par ce fatiguer, donc ils rentrèrent à la pouponnière. Ils burent un peu de lait, pour leur donner un peu de force, puis se couchèrent près de leur mère pour se réchauffer, et s'endormirent aussitôt. Patte d'Argent se réveilla, puis réveilla les autres. Elle avait remarquer que ce soit là, c'était la pleine Lune. Elle ne voulait pas manquer le départ des grands guerriers, et de la chef. Elle sortit donc, et les attendit. Quelques minutes après, les grands matous passèrent. Parmi eux, il y avait :
Étoile Obscure, en première. Plume Lunaire, à côté de la chef. Fleur de Lys, accompagnée de Petite Rose. Puis, derrière, Esprit du Lion, Plume Givrée, et Griffe du Lynx. On pouvait apercevoir, avec les guerriers, Nuage de Plumes, et Nuage de Saphir.
Quand ils s'avancèrent vers les petits, leur chef prit parole.

« Que faîtes vous là, tous les deux ? Dit-elle d'une voix plutôt grave.
- On venait juste voir les grands guerriers partir ... Dit Patte d'Argent.
- Oui, on était curieux de savoir qui allait y aller ... Renchérit Petit Hibou.
- Exact, on voulait aussi vous dire quelque chose. Dit Patte de Vent.
- Oui, d'ailleurs, on vous le dit de suite ! Finit par dire Boule de Neige.
- Allez-y, alors. Dit Esprit du Lion.
- On vous souhaite bonne chance pour cette nuit ! Dirent-ils en chœur, et ils finirent par câliner les plus grands, vite.
- Bien merci, nous y allons. Finit Plume Givrée. »

Les grands guerriers partirent, et les petits restèrent quelques temps, jusqu'à ce que les ombres de leurs exemples partent loin dans la forêt.
Ils finirent par regagner la pouponnière, où dormaient toutes les reines. Ils se collèrent à elles de nouveau, et s'endormirent comme si de rien n'était.

Après ça, c'était la routine. Ils jouaient, s'endormaient, regardaient de temps en temps les grands guerriers rapporter les proies de la chasse … Ils en étaient habitués, à présent.

Chapitre 4.


À présent, les petits avaient 6lunes. Patte d'Argent venait d'avoir ces lunes, elle était plus pétillante que jamais, et toujours aussi magnifique. Elle brillait de milles éclats ce jour ci, elle était impatiente, joyeuse.
Elle était tellement impatiente, que, tôt le matin, elle réveilla ses amis … !
Ils jouèrent quelques temps, puis quand leur chef était sortie de sa tanière, ils se calmèrent.

La chef avait sauté sur le promontoire, elle appela le clan.

« Nous sommes réunis aujourd'hui pour le baptême de deux chatons. »

Tous les chats étaient plutôt heureux, à premier œil. Ils regardèrent tous les deux chatons dont la chef parlait : Patte d'Argent et Patte de Vent.

« Je vous ai rassemblés ici pour le baptême de Patte d'Argent et Patte de Vent. Ils ont désormais six lunes. »

Les deux petits étaient fières, ils s'approchèrent donc de leur chef.

« Patte d'Argent, Patte de Vent, en ce jour, vous recevez votre nom d'apprenti. Patte d'Argent, à présent, tu t'appelles Nuage d'Argent. Patte de Vent, à présent, tu t'appelles Nuage de Vent. »

« Moi, Étoile Obscure, chef du Clan de la Forêt, j'en appelle à nos ancêtres pour qu'ils se penchent sur ces chatons et les guident jusqu'à ce qu'ils trouvent en leurs pattes la force et le courage de devenir un guerrier. »

Les deux chatons levèrent les yeux vers leur chef, les yeux étincelants de bonheur, le pelage de Nuage d'Argent brillait de milles feux ... Ils étaient tous les deux magnifiques, c'était un pur bonheur.

« Éclair Lumineux, je te demande de prouver au Clan de la Forêt que tu peux être un merveilleux mentor. J'attend de toi que tu lui transmettes tout ton savoir. Tu t'occupes désormais de l'apprentissage de Nuage d'Argent.

« Griffe du Lynx, je te demande de prouver au Clan de la Forêt que tu peux être un merveilleux mentor. J'attend de toi que tu lui transmettes tout ton savoir. Tu t'occupes désormais de l'apprentissage de Nuage de Vent. »

Le clan tout entier se mit à crier ...

« Nuage d'Argent ! Nuage de Vent ! Nuage d'Argent ! Nuage de Vent ! »


Les deux chatons se croyaient dans un rêve … Ils étaient apprentis, à présent, ce qu'ils avaient tant attendus …

Chapitre 5.


Ils avaient bien dormis, ce soir là, pour s'apprêter à leur premier apprentissage. Leurs mentor avaient décidé de faire l'entraînement ensembles, car ils savaient que les deux apprentis étaient proches, ils étaient amis depuis leur naissance. Les guerriers avaient parlés de ça dès qu'ils étaient réveillés, en chuchotant.
Les apprentis venaient de se réveillés, et ils étaient excités. Ils trottèrent vers l'entre, là où les guerriers étaient, leurs aînés, leurs mentors. Les mentors, eux, attendaient, tranquillement, en faisant une toilette rapide.
Quand les petits vinrent, les mentors annoncèrent la nouvelle. Les petits étaient fous de joie, à l'idée de s'entraîner ensembles !

Leur premier entraînement allait commencé, ils étaient excités … !

Les mentors expliquèrent ce qu'ils allaient faire : Visiter leur territoire, connaître les limites.

Les apprentis étaient tout ouïe : ils étaient impatients de voir à quel point leur territoire est … grand !

Ils commencèrent alors à aller vers le Vieux Chêne. Cet endroit avait des arbres banals, et puis des proies ... et un chêne ! Les apprentis demandèrent pourquoi cet endroit est appelé le Vieux Chêne. Les mentors répondirent aussitôt :

« C'est appelé comme ça car ce chêne est très vieux, il existait à la période de nos ancêtres. C'était un apprenti, il avait trouver une graine des bipèdes, puis il l'avait enterré. Avec la pluie, la graine absorba l'eau, et poussa. Depuis, ce chêne reste intact, et si on le coupe, on peut apercevoir plus de 1 000rayures … Mais ce chêne est protégé, par tous les autres arbres. Toutes les racines sont liées à ce chêne. »

Les deux apprentis fixèrent alors le chêne quelques minutes, jusqu'à ce que les mentors leur rappelèrent que la visite n'était pas finie.


Ils passèrent par plusieurs chemins, comme la Rivière Bleue, celle qui était remplie de poisson, et qui allait sur le territoire du Clan des Roches, et les Pierres Lunaires, qui était habitée par des météorites, et qui était peuplée d'oiseaux, de lapins et de souris, la Montée des Campagnols, une pente où les campagnols été toujours là, idéal pour la chasse, et d'autres. Puis, ils allèrent aux limites de leur camp, des endroits qui n'ont pas de noms … mais des signes distinctifs. L'un à un tronc d'arbre, où s'étendait les racines, l'autre avait plusieurs trous, séparés d'environ cinq pattes de chats, et d'autres signes …

Quand ils avaient finis, les mentors expliquèrent comment chasser, et les apprentis écoutèrent, concentrés. Ils faisait attention à tous leurs faits et gestes. Puis, quand il était tard, ils rentrèrent au camp, ramenant des proies.

La chef était fière d'eux, et les mentors allèrent parler à la chef.

« Ces apprentis apprennent réellement vite, dans moins d'une lune, ils seront prêts. Dit Griffe du Lynx.
- Oui, ces deux là sont exceptionnels, ce sera de bons guerriers. Pour ma part, je pense que … dans 15jours, ils sont prêt. Nous n'avons chassé que 3 proies, nous, les mentors. Ajouta Éclair Lumineux.
- C'est vrai, les apprentis ont chassé tout le reste. En fait, ils ont chassé 5 proies, nous avions dût les aidés pour les rapportées, ces proies.
- Bien, alors leur baptême sera fait dans 15jours environ, quand ils seront prêts. Je vous fait confiance, à tous les deux. Répondit Étoile Obscure, d'un ton ferme.
- Bien, chef. Nous partirons demain à la première heure, et nous les entraînerons. Finirent par dire les deux guerriers.
- Bien, sortez. Ajouta Étoile Obscure, qui clos la discussion. »
Revenir en haut Aller en bas
Etoile de l'Aube
Fondatrice dégénérée et Chef du Clan du Chat
avatar

Messages : 1211
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 17
Localisation : Dans mon antre

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 23 lunes
Mentor/Apprenti:: Pas encore
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: L'espoir sauvage ...   Mer 28 Nov 2012 - 6:05

Ton histoire est très bien écrite Wink
Par contre, un petit conseil : essaie de faire des chapitres un p'tit peu plus longs.

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Ne désespère pas de ce qu'il va t'arriver. Ne baisse pas les bras. Fonce droit devant et accepte les choses comme elles vont venir. I love him, and you, you love who ? L'Aube se lève dehors mais pas dans mon coeur, tout est toujours aussi sombre"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci Trèfle!!  Merci Ruby pour le nom ^^
Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Désolée pour tous ceux que je n'ai pas pu mettre dans ma signa' ...  
Revenir en haut Aller en bas
http://strangeacademyrpg.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'espoir sauvage ...   Mer 28 Nov 2012 - 12:21

A l'époque, je savais pas quand placer les chapitres, ni quelle taille fallait les faire. Comme j'ai la flemme de corriger, je laisse comme ça. C'est truffé de faute, c'est pas grave. *_*
Revenir en haut Aller en bas
Etoile de l'Aube
Fondatrice dégénérée et Chef du Clan du Chat
avatar

Messages : 1211
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 17
Localisation : Dans mon antre

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 23 lunes
Mentor/Apprenti:: Pas encore
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: L'espoir sauvage ...   Mer 28 Nov 2012 - 12:35

T'inquiète y'a pas de mal, c'est juste un conseil pour toi Smile

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Ne désespère pas de ce qu'il va t'arriver. Ne baisse pas les bras. Fonce droit devant et accepte les choses comme elles vont venir. I love him, and you, you love who ? L'Aube se lève dehors mais pas dans mon coeur, tout est toujours aussi sombre"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci Trèfle!!  Merci Ruby pour le nom ^^
Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Désolée pour tous ceux que je n'ai pas pu mettre dans ma signa' ...  
Revenir en haut Aller en bas
http://strangeacademyrpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'espoir sauvage ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'espoir sauvage ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le passe ressurgit [PV Rosier Sauvage et Feuille d Espoir]
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Esprits de la Nature :: Ecriture :: Histoires ou livres-
Sauter vers: