Quatre Clans, quatre espèces, mais une seule croyance...
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Ce forum est mis à l'arrêt, nous l'avons totalement refait. Je vous en prie, rejoignez-nous de nouveau à cette adresse ! Nous vous attendons avec impatience ! -> http://guerredesclansrpg2.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ultime Différence
Ancienne Admine sadique et Solitaire
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 18

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: Chais plus
Mentor/Apprenti:: Nuage de Lumière
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.   Mar 28 Aoû 2012 - 9:41

Loyauté Trahie
« L'amour nous fait vivre
autant qu'il nous tue. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une légère bise soufflait sur la montagne. On apercevait une ombre furtive qui se glissait entre les planches d'un portillon en bois, sa fourrure lustrée brillant sous chacun de ses mouvements. Elle s'extirpa de l'étreinte du bois et glissa, tel une feuille portée par le vent, entre les rochers. A l'abri des bipèdes, la jeune chatte s'assit et entrepris de nettoyer ses coussinets, pas encore habitué à leur nouvel environnement. Leur peau rose était enflée et douloureuse mais la chatte avait appris à ignorer la douleur. Sinon où serait-elle aujourd'hui ? Une fois encore, ses yeux s'assombrirent et s'embuèrent. Laissant la tristesse la submergé comme une punition, la femelle pleura encore. A force de le faire elle était constamment épuisée et ses yeux lui faisaient mal. Après quelques minutes passées dans un silence totale, elle quitta sa cachette et continua son ascension à la lumière de la lune montante.

Doucement surtout. Ne pas glisser. Des paroles qu'on se répète quand on doit descendre une pente abrupte. L'herbe grasse qui la recouvrait l'aidait à garder son équilibre. Sa pénible épreuve terminée elle s'approcha du ruisseau en contrebas. On entendait le clapotis du torrent jaseurs. Le bruit la berça quelques secondes. Fermant ses yeux de nuits elle essaya d'oublier, sans succès. Quand elle les rouvrit elle n'avait pas devant elle la forêt qu'elle aimait tant mais le cours d'eau tapissé de galets lisses. Elle s'abreuva lentement. Elle regarda son reflet. Son pelage noir et blanc n'avait pas changé. Si on la regardait on aurait pu croire que rien n'avait changé. Mais le dire aurait été mensonges. Tout avait changé.

Elle traversa le ruisseau projetant des gouttelettes sur la roche. Elle marcha entre les herbes sauvages et les rochers, jusqu'à atteindre un amoncellement d'ajoncs et de fougères. Se faufilant entre, la femelle rejoignit une cavité dans enchevêtrement de plante. Elle se blottit sur le sol tendre, le dos contre la paroi rocheuse. Elle ferma les yeux rapidement, appréhendant les rêves.

~¤~¤~¤~¤~


Il y avait quelque chose, mais impossible de deviner quoi. Tout d'un coup ses paupières se levèrent et elle comprit que le soleil l'avait arraché à son inconscient. Étirant chacun des ses muscles la chatte bicolore s'accorda un brin de toilette avant de sortir. Il était trop tôt pour que les bipèdes arrivent. La femelle se dirigea vers le haut de la montagne. Elle ne tarda pas à arriver à sa destination, un grand plateaux d'herbe verdoyante. Instantanément elle remarqua un grattement. Ses yeux perçants remarquèrent la petite forme brune qui fouillait la terre avec attention. Décrivant un large détour pour se placer face au vent la femelle s’aplatit au point de raser le sol. Elle entendait le coeur du rongeur battre. Elle porta son poids sur l'arrière train comme son mentor le lui avait appris, se ramassant sur elle même, elle réalisa un grand saut à l'aide de ses puissantes pattes. Elle atterrit les pattes avant sur la nuque de la souris. D'un coup de dent elle stoppa ses souffrances et se releva, le minuscule corps en bouche.

Elle gagna un petit bois pour déguster sa proie. Elle avait explorer sa nouvel maison il y a plusieurs lunes et elle y connaissait de nombreuses cachettes. Elle escalada une petite pierre au soleil et s'y coucha. Elle mordit dans sa proie. Elle se léchait les babines pour se débarrasser des restes de viandes quand un craquement la fit se lever. Une ombre se dessinait dans les fougères. Son coeur fit un bond dans sa poitrine. Un sentiment familier l'envahit lui réchauffant le coeur. Mais il disparut laissant peu à peu place à une colère froide.

Ses yeux s'emplirent de haine et de douleurs. Elle les ferma quelques instants et quand elle les rouvrit la forme avait disparue. Elle dégringola de son perchoir et se dirigea vers le massif qui avait abrité la silhouette il y a une seconde mais il n'y avait aucune odeur, aucune trace de patte. Peu importe où elle allait, il la poursuivrait toujours. Les larmes brouillèrent sa vue une fois de plus. Ils faisait luire ses yeux comme la lumière vacillante d'un flamme. Honteuse envers elle même elle elle repris le chemin de sa tanière.

Le ruisseau se dessinait à l'horizon. La pente raide prenait fin. Lasse la femelle prit son élan pour descendre la suite d'un bond. Quelle erreur. Elle s'élança aisément. Le sol se rapprochais. Au moment où ses pattes avant le touchèrent elle rencontrèrent un galet. C'est là que le drame se produisit. Vacillant, elle plana, ses yeux reflétant toute la peur qu'ils pouvaient contenir. Elle heurta violemment le sol, sa tête percutant un rocher. Tout devint flou. Sa respiration devint sifflante et difficile. Puis il eut un flash. Lentement elle revit toutes les étapes de sa pitoyable existence.

~¤~¤~¤~¤~


Elle ouvrit les yeux sous une douce lueur. Elle se trouvait dans un épais buisson de ronce. Elle compris instantanément. Une petite chatonne noire et blanche tétait, sa fourrure luisante brillait sous la lumière balafre de la lune. Elle reconnut sa mère, grande forme argenté luisant sous l'astre de la nuit. Son coeur se serra. Comment avait-elle pu être aussi ignoble ? Avec le recul elle ne comprenait plus. Elle ne comprenait plus pourquoi elle l'avait laissée mourir. Elle ferma les yeux une nouvelle fois, n'osant plus les rouvrir.

Elle se vit apprentie, lors de son premier entraînement au combat. Elle se regarda rouler dans la poussière à chaque fois que son mentor évitait son attaque. Elle se souvenait de se moment de pur bonheur. Elle se vit utiliser sa stratégie favorite, feinter et attaquer sur le côté libre. Elle ressentit une profonde satisfaction quand sa tactique porta ses fruits et qu'elle atterrit sur le corps sombre de son mentor, Souvenirs Perdu. Elle revit dans sa tête l'expression de profonde tristesse qui avait emplis son visage le jour de son départ. Elle s'en voulut plus que tous.

Elle s'aperçut lors de son baptême de guerrière. Se faire appeler par son ancien nom la fait ressasser. Elle en avait assez. Assez de s'en vouloir, de pleurer, de culpabiliser. Quand elle vit les yeux de sa mère briller de fierté s'en fut trop pour le coeur de la chatte.

Elle se vit lors de sa rencontre. Cette rencontre. Quand elle vit ce chat brun devant elle son coeur se mit à battre à toute vitesse comme si elle courait depuis des lunes. Pendant de longues saisons il avait été sa raison d'être mais aussi sa perte. Elle avait pour lui délaisser sa famille ses amis et son clan. L'amour l'avait rendu aveugle aux malheurs qu'elle causait. Elle ne pensait qu’à lui, à ses yeux d'émeraude, à son pelage strié de bande sombre. Elle avait ignorer les yeux bleus de sa mère qui s'emplissait de chagrin chaque jour un peu plus. Ses yeux à elle étaient remplis d'étoiles.

Elle vit chacune de leur rencontre, leur amitié grandissante donner naissance à la plus belle des fleurs, l'amour. Elle se voyait fuir les patrouilles, quitter le clan à l'aurore pour le voir. Elle se vit répéter le nom du lieutenant ennemi comme une chanson. Souvenirs du Temps, un nom mélodieux qui l'avait bercé pendant longtemps.

Elle ouvrit les yeux sur la forêt qu'elle aimait. L'odeur de sang qui flottait dans l'air lui donna des hauts le coeur. Refusant de croire la vérité, elle s'approcha silencieusement d'une clairière d’où provenait des feulements. On entendait aucun chant mélodieux d'oiseau et le sang recouvrait la fragrance des pins. Puis elle fut obliger de regarder, ses yeux ne vouait plus se fermer. Elle vit son amant face à une patrouille de son clan. Sa mère en première ligne, feulant avec rage. Sa fille était interposé entre les deux combattants. Le lieutenant ennemi avait les poils de l'échine hérissés et sa longue queue avait doublé de volume. La chatte grise se jeta sur Souvenirs du Temps et la chatte bicolore se vit griffer sa mère au cou pour l'en empêcher. Elle vit sa mère s'écrouler au sol en suffoquant, prise que convulsion. Ses yeux de la fautive se remplirent d'horreur quand ceux de sa mère se voilèrent et se fermèrent pour ne plus jamais s'ouvrir.La fautive fut emmener au camp et traité comme une prisonnière. On alla voir le chef. Le femelle avait peur et on pouvait le sentir de loin. Le chef semblait déçu par sa guerrière. Il l'avait pourtant formé lui même avec patience. Une grande déception se dessina sur son visage. D'un ton sec il la condamna à l'exil, loin des terres du clan. Honteuse, la femelle ressortit. Voyant tous ces chats qui la dévisageait d'un air hostile et qui la crachait, elle s'enfuit en courant, la tête basse.

Elle pleurait de rage envers son compagnon. Elle se souvint qu'il avait refuser de la suivre, de l’accueillir de la soutenir. Elle avait tuer sa mère pour lui. Peu à peu elle revit la vison qu'elle avait eu il y a longtemps. Sa mère s'approcha d'elle Fière et hautaine. Elle la regarda d'un regard haineux.

« Tu m'as trahis, lâcha-t-elle. J'attendais mieux de toi. A présent tu porteras le nom de Loyauté Trahie, pour que tu te souviennes de tes actes. Tu n'as eu que ce que tu méritais. Tu t'es accroché à une branche fragile au lieu de te reposer sur ta famille. Je suis ta mère enfin. »

Loyauté Trahie, ce nom qu'elle détestait tant. Elle se détestait elle même. Elle pleura, ses larmes roulant sur ses joues pour allé s’écraser sur le sol de la forêt. Elle ferma les yeux longtemps, ne pouvant supporter le regard de sa mère.

~¤~¤~¤~¤~


Elle rouvrit les yeux sur le ruisseau. Elle était revenue à la réalité. L'herbe sous sa tête était trempée de larmes. La chatte hurla toute sa douleur. Puis elle reposa sa tête au sol. Condamnée à mourir sans adieux, elle ferma les yeux une dernière fois. Puis le noir l'entoura et tout s'arrêta.

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je vous neem <3 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Etoile de l'Aube
Fondatrice dégénérée et Chef du Clan du Chat
avatar

Messages : 1211
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 17
Localisation : Dans mon antre

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 23 lunes
Mentor/Apprenti:: Pas encore
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.   Mar 28 Aoû 2012 - 12:08

C'est beau ce que tu as écris

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Ne désespère pas de ce qu'il va t'arriver. Ne baisse pas les bras. Fonce droit devant et accepte les choses comme elles vont venir. I love him, and you, you love who ? L'Aube se lève dehors mais pas dans mon coeur, tout est toujours aussi sombre"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci Trèfle!!  Merci Ruby pour le nom ^^
Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Désolée pour tous ceux que je n'ai pas pu mettre dans ma signa' ...  
Revenir en haut Aller en bas
http://strangeacademyrpg.forumactif.org
Ultime Différence
Ancienne Admine sadique et Solitaire
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 18

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: Chais plus
Mentor/Apprenti:: Nuage de Lumière
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.   Mer 29 Aoû 2012 - 13:46

Merci Smile
Contente que ça te plaise :3

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je vous neem <3 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.   Mer 29 Aoû 2012 - 15:32

C'est génial !!!
Revenir en haut Aller en bas
Ultime Différence
Ancienne Admine sadique et Solitaire
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 18

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: Chais plus
Mentor/Apprenti:: Nuage de Lumière
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.   Jeu 30 Aoû 2012 - 10:43

Merci beaucoup ma Nocty que j'aime <33

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je vous neem <3 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mystère
Ancienne Admine avec le coeur sur la main et Solitaire
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans la forêt.

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: 12 lunes
Mentor/Apprenti:: //
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.   Jeu 30 Aoû 2012 - 11:02

C'est génial.
J'aime beaucoup ton style.
Très bien écris, presque sans fautes.
Emouvant "sort ses mouchoirs"

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

Mystère
"La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://wolfwarriosarriors.forumgratuit.org/
Ultime Différence
Ancienne Admine sadique et Solitaire
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 18

Feuille de personnage
Âge (en lunes):: Chais plus
Mentor/Apprenti:: Nuage de Lumière
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.   Dim 23 Sep 2012 - 8:28

Merci mon amour <3

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je vous neem <3 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.
» Quand l'amour nous Hante [Lumière Oplaine et Tempête Lunaire]
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Amour quand tu nous tiens... [Rawane]
» Nous on vit la vie, on fait l'amour, nuit après nuit, jour après jour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Esprits de la Nature :: Ecriture :: Histoires ou livres-
Sauter vers: